Une balade chic et déco du côté du "Faubourg" - L'essor, Vendredi 25 mars 2011

L'essor
Valérie Judet, dans son "Faubourg" a réalisé une jolie mise en scène pour ses vêtements.
En poussant la porte de ce nouveau magasin sis rue du Casino, on s'aperçoit que le visage de la propriétaire ne nous est pas totalement inconnu. Pour la bonne raison que, derrière l'ancien magasin de décoration "L'armoire secrète" rue de Genève, c'était déjà elle, Valérie Judet. Aujourd'hui exit lourdeur des meubles, place à la légèreté des froufrous vestimentaires posés dans un bel écrin au milieu d'objets de décoration à s'offrir.

Saviez-vous précisément ce que vous vouliez en ouvrant cette boutique ?

Oui car cela fait un an que je porte ce projet. Je désirais un local bien situé, assez vaste, celui-ci fait trente mètres carrés mais il est haut de plafond et je souhaitais une ambiance feutrée. D'où les murs gris, un immense tapis en laine et soie, un meuble central qui me sert de rangement et la tête de Roméo au mur.
Roméo étant un cerf qui était venu mourir dans le jardin de mon grand-père ! Comme je suis très maniaque, je range mes vêtements par couleur sur les portants : un noir et blanc, un blanc, crème et bleu, un autre gris et corail ; c'est plus visuel, plus agréable à l'oeil.

Quel style de vêtements avez-vous choisi ?

J'ai voulu une ambiance féminine et rock, mélange de soie et de jean, qui peut convenir aussi bien à une maman qu'à sa fille. Ce style chic et intemporel, avec des prix qui débutent à une vingtaine d'euros, pour les accessoires, me permet de toucher une clientèle assez jeune et en même temps des dames plus âgées.
Cet été, j'ai des matières très fluides, beaucoup de soie dans des tons poudrés ou fluo, des pantalons, larges ou étroits, des shorts, des robes dont certaines très habillées pour des cérémonies ; on peut aussi trouver du cuir et de la peau. J'essaye de coller au plus près de la mode tout en gardant le côté chic.

Au milieu de tout cela de jolis objets à acheter également...

Oui, mes petits chiens en faïence blanche de la vitrine sont à vendre, ainsi que des bougies parfumées, des chandeliers, des coussins, des vides-porches, des lanternes et ce gros pot d'orchidées blanches plus vraies que nature. Dans l'avenir j'aurai certainement un peu plus de "déco" mais sans que cela fasse fouillis. J'aime qu'on puisse circuler à son aise même lorsqu'il y a du monde. Je vends aussi des bijoux, des pochettes à glisser dans le sac qui débutent à douze euros. De quoi faire et se faire des petits plaisirs. En fait ici, il faut prendre son temps pour regarder, découvrir car il n'y a pas que des vêtements.

"Faubourg" est donc bien parti mais au fait pourquoi ce nom ?

Je voulais un nom intemporel, chic qui me rappelle un peu mes quatre années de vie parisienne dont les initiales (FG) iraient bien sur mes bougies parfumées !
C.D. - Faubourg: 106, rue du Casino. 04 57 34 32 02.
Leon & Harper
faubourg

Roméo

faubourg